• litho

La thérapie stratégique brève

Celle-ci met la personne dans une position active : le thérapeute ne définit pas le problème à la place des personnes mais part de leur réalité pour les aider à dépasser les difficultés telles qu'elles les vivent dans leur vie quotidienne.

Cette approche part du postulat que chacun possède en lui les ressources nécessaires pour résoudre ses difficultés : elle aide à penser le problème autrement et à trouver des solutions concrètes et progressives.

Il est question d'en finir avec "les cercles vicieux" utilisés par la personne et qui ne donnent pas satisfaction au quotidien car ils génèrent de la souffrance.

La thérapie brève s'intéresse au "comment" le problème subsiste aujourd'hui sans chercher à analyser les causes dans le passé.

Le travail se fera en séance et aussi en dehors des séances : la plupart du temps, vous pourriez être amené à réaliser des "tâches" en dehors des séances, c'est-à-dire à essayer d'autres façons de penser, de sentir et d'agir au quotidien.

La limite de temps que le modèle de la "thérapie brève" se fixe est d'environ une dizaine de séances tout en respectant le rythme et les besoins de la personne.